Stations-e renforce sa présence
dans le Pas de Calais !

Il s’agit d’une étape importante pour la Communauté de Communes des

 7 Vallées qui cherche à développer une mobilité alternative et écologique.

Fondée en 2018 par Alain Rolland, l’entreprise Stations-e se positionne en tant qu’opérateur de mobilité durable. Elle propose des stations de recharge multi-services et connectées dans les espaces publics et privés. Ces stations favorisent l’adoption du transport électrique en le rendant plus accessible, plus fiable et plus attractif. Stations-e a installé au total 10 stations sur 5 communes, elles sont opérationnelles depuis le 1er juin. L’entreprise a su mettre en œuvre une solution de recharge rapide de proximité en quelques semaines seulement sans que cela ne coûte 1 seul euro à la collectivité.

 

Stations-e : des stations de recharges de nouvelle génération, connectées et multi-services

Le concept Stations-e a été imaginé comme une plateforme de services, un mobilier urbain capable de s’adapter à la demande, être à la fois hébergeur et superviseur de nombreux services. L’idée est simple, il s’agit sur un même mobilier urbain, de proposer des bornes de recharge pour véhicules électriques, du stockage d’énergie, des infrastructures de connectivité donnant accès à l’internet haut débit et des services complémentaires tels que des stations d’autopartage, des caméras de surveillance, des consignes…

Une prise en charge du génie civil et de la gestion sans faire appel au budget des collectivités territoriales

La solution Stations-e repose sur le principe d’un modèle vertueux : un réseau de stations financé par des revenus industriels et des services qui créent de l’activité économique et de l’emploi local (énergie, télécom, livraisons, services de proximité, autopartage, média/cloud…). Stations-e s’appuie sur des partenariats impliquant des entreprises nationales et locales, tant pour la mise en œuvre et l’exploitation, que pour les services. Grace à son modèle économique, Stations-e investit en fonds propres dans la fourniture, l’installation, l’exploitation et la maintenance des infrastructures. « Nous avons créé un modèle qui répond aux enjeux mondiaux actuels. Notre plateforme de services a été pensée pour créer des espaces de croissance pour les industriels mais aussi les startups et les PME, dans le secteur du digital, comme dans celui des services de proximité. », explique Alain Rolland son fondateur.

10 Stations-e opérationnelles dans les 7 Vallées depuis le 1er juin !

Il s’agit d’une étape importante pour la Communauté de Communes des 7 Vallées qui cherche à développer une mobilité alternative et écologique. Dix Stations-e sont accessibles depuis le premier juin et permettent aux usagers de recharger leurs véhicules électriques. Les élus ont été séduits par le concept Stations-e qui propose d’accueillir en plus une palette de services : communication haut débit, auto-partage, vidéo protection, capteurs pour la smart-city, ou encore consignes connectées. Ces dix Stations-e sont réparties sur cinq communes : trois à Hesdin, deux à Auchy-Les-Hesdin, deux à Beaurainville, deux autres à Marconne et une station à Huby-Saint-Lieu. Ce projet va permettre à Stations-e de déployer tout le potentiel de son modèle économique avec un maillage du territoire complet et une continuité de services entre Arras et les sites touristiques situés sur la côte, dont Merlimont inaudurée récemment.

En quelques semaines seulement, l’entreprise a su mettre en œuvre une solution de recharge rapide sans que cela ne coûte 1 seul euro à la collectivité. Ces stations, d’une puissance de 24 kW, permettent à tout type de véhicule électrique de récupérer jusqu’à 150 km d’autonomie en 1h pour moins de 8€, soit moins de la moitié du prix de l’essence.

 

Un projet ambitieux pour la région des Hauts de France

Pour répondre aux besoins de la Région dans les prochaines années, Stations-e ambitionne d’investir dans un réseau de 1 000 stations d’ici 2025, avec un programme de 100 stations dès cette année. Les Collectivités sont d’ailleurs invitées à manifester rapidement leur intérêt. Avec une promesse à la clé, un investissement privé indépendant des budgets et dépenses des collectivités ou des entreprises privés.  Le modèle économique Stations-e sera également générateur d’emplois, une station installée équivaut à un emploi permanent, grâce à plusieurs piliers de croissance dont le transport électrique, les technologies de l’information et de la télécommunication ou encore les services de proximité.

Au niveau national, Stations-e vise un déploiement effectif de 550 sites cette année (et plus de 1000 sites négociés). Il s’agit d’une première accélération notable de ses investissements, l’objectif affiché étant de créer un réseau de 10 000 sites d’ici 2027.

À propos de Stations-e

Fondé en 2018 par Alain Rolland et des dirigeants venant de grands groupes et Startups, Stations-e se positionne comme un opérateur de mobilité durable. Elle déploie au cœur des villes et des entreprises des stations de recharge multi-services, connectées, prenant en charge la fourniture, le déploiement, l’exploitation et l’entretien des stations. L’entreprise prétend participer à l’amélioration de l’impact de la mobilité sur l’environnement et de créer un environnement favorable à l’innovation, en accueillant des services qui nécessitent une infrastructure cohérente et ouverte. Elle entend favoriser l’adoption du transport électrique en le rendant plus accessible, plus fiable et plus attractif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *