Mobilité intelligente

La mobilité intelligente regroupe des acteurs de secteurs très différents : les transports (de personnes ou de biens), le numérique (technologies de communication), l’industrie (constructeurs, équipementiers), l’énergie ou encore l’environnement. Son développement en Europe nécessite la prise en compte des intérêts de l’ensemble des acteurs, et une vision de la mobilité comme service, comme véhicule ou comme infrastructure.

Il est désormais difficile de construire de nouvelles infrastructures de transport, de télécoms et autres, pour des raisons à la fois économique, environnementales et spatiales. Face à une demande de mobilité qui ne cesse d’augmenter en raison d’une urbanisation croissante et d’une démographie en expansion, il faut optimiser la capacité de ces infrastructures - dans le temps et dans l’espace - tout en les connectant entre eux, pour éviter les redondances et favoriser les synergies.

Aujourd'hui il faut une véritable solution industrielle intégrant les stratégies individuelles, pour permettre l’émergence d’offres françaises de mobilité intelligente de premier plan mondial. C’est la mission de Stations-e.